Editions Suzanne Hurter



 
 

L'AUTEUR
Valérie Cossy

Formée aux universités de Lausanne (licence) et Oxford (D. Phil.), Valérie Cossy est aujourd'hui professeure associée en études genre à la Faculté des lettres de l'Université de Lausanne. Entre 2002 et 2008, elle a en outre enseigné les oeuvres d'Alice Rivaz et de Simone de Beauvoir au Centre en études genre de l'Université de Genève (Faculté des sciences économiques et sociales). à partir de ses cours de littérature anglaise, romande et française, elle s'est intéressée aux femmes écrivains dans l'histoire littéraire de même qu'aux représentations des femmes et des hommes par la littérature. Ses travaux portent principalement sur deux périodes : la fin des Lumières et le XX e siècle. Elle a consacré un ouvrage aux premières traductions en français des romans de Jane Austen, Jane Austen in Switzerland (Genève, Slatkine, 2006) et un autre à Isabelle de Charrière, Isabelle de Charrière, écrire pour vivre autrement (Lausanne, PPUR, « savoir suisse », 2012).


 

Devenir Romancière
Alice Rivaz

(1901-1998)

 

Données techniques :
Format 17 x 23 cm
304 pages en 4 couleurs
113 illustrations en couleurs et noir et blanc.
Jaquette en 4 couleurs, laminée brillant.
édition reliée pleine toile cousue au fil.
Prix : Fr.35.-

Télécharger la présentation

commander


Cette présentation d'Alice Rivaz, réalisée en collaboration avec l'Association Mémoire de femmes et les éditions Suzanne Hurter, vise à une relecture qui, en ancrant l'oeuvre dans son époque, puisse permettre à un public généraliste, tel que celui pour lequel elle écrivait, de la découvrir ou de la redécouvrir. Il s'agit de souligner ses caractéristiques littéraires tout en inscrivant son oeuvre dans l'histoire du XXe siècle avec laquelle elle n'a cessé de mettre l'écriture en dialogue.
Figure marquante de la littérature romande, première femme à recevoir le prix Ramuz pour l'ensemble de son oeuvre, honorée de la médaille « Genève reconnaissante » offerte par la Ville de Genève en janvier 1997, Alice Rivaz est l'auteure de romans et d'essais disponibles aujourd'hui en format de poche, lus et enseignés dans les établissements du secondaire supérieur et dans les universités. Son oeuvre a également fait l'objet d'une étude significative sous la plume de Françoise Fornerod : Alice Rivaz, pêcheuse et bergère de mots (Zoé, 1998).
La romancière repose désormais au cimetière des Rois à Plainpalais, réservé aux célébrités genevoises. Les liens entretenus par Alice Rivaz de son vivant avec la République de Genève et la Genève internationale demandent néanmoins à être mieux connus de même que, plus généralement, la manière dont son oeuvre embrasse le monde moderne car, dans la conception de la romancière, ce sont bien ses crises et ses guerres, ses espoirs et ses souffrances qui affectent les personnages jusque dans leur intimité… tout comme ils l'affectent elle-même. Le livre éclaire la singularité du parcours d'Alice Rivaz en tant que femme, en tant qu'employée du BIT et en tant qu'écrivain, tout en s'arrêtant ponctuellement sur certaines oeuvres qui ont fini par qualifier son identité d'auteure et par caractériser son rapport à l'histoire des femmes et à la modernité.